Perspectives gorziennes

Accueil À propos Archives Contact

vendredi 17 juin 2016

Maxime de Rostolan, ingénieur et «payculteur »

Par Séverin Graveleau le 3 mars 20156 sur lemonde.fr

Maxime de Rostolan préfère prévenir : il est hors de question de le prendre en photo dans un champ une bêche à la main. S’il s’est quelquefois prêté à ce jeu devant les objectifs, au début de l’aventure Fermes d’avenir, c’est aujourd’hui terminé. « Je ne ferai pas croire que je suis agriculteur », explique-t-il simplement.

Tant pis pour la belle histoire qu’on aurait été tenté de raconter. Celle d’un jeune ingénieur de 35 ans originaire des beaux quartiers de la banlieue parisienne, reconverti en paysan militant sur un petit bout de terre de la région tourangelle…

Lire l’article





mercredi 15 juin 2016

"Travailler moins, vivre mieux" (André Gorz)

MetamorphosesT.jpg Extraits du livre d’André Gorz « Métamorphoses du travail – Critique de la raison économique » Gallimard Folio essais 2004
Pages 367-368

«Une réduction progressive de la durée du travail à 1000 heures par an ou moins confère au temps disponible des dimensions entièrement nouvelles. Le temps du non-travail n’est plus nécessairement un temps pour le repos, la récupération, le divertissement, la consommation ; il ne sert plus à compenser la fatigue, les contraintes, les frustrations du temps de travail. Le temps libre n’est plus simplement ce « temps qui reste », toujours trop court, dont il faut se hâter de profiter et durant lequel il n’est pas question d’entreprendre quelque chose.

Lire la suite...

jeudi 2 juin 2016

Les Suisses vont voter sur un revenu universel (prévu à 2.260 euros)

Par Pascal Riché le 31 mai 2016 sur tempsreel.nouvelobs.com

L'initiative n'a pas été portée par la gauche, mais par un collectif hétérogène composé majoritairement de libéraux. Les sondages ne sont pas favorables mais le débat progresse.

Lire l’article

Le fil des billets sur le revenu universel

vendredi 27 mai 2016

Michel Onfray - Le miroir aux alouettes

Ajoutée le 1 avr. 2016 sur youtube

Rencontre avec Michel Onfray au salon Albert Mollat autour de son ouvrage "Le miroir aux alouettes" aux éditions Plon. Retrouvez l'ouvrage


jeudi 26 mai 2016

L'imprévu

Par Pascal Bourgois le 25 mai 2016 dans Le Sauvage

On considère souvent que la naissance de l’écologie politique correspond à la parution du livre de Rachel Carson le Printemps silencieux en 1962. Ce livre provoqua une prise de conscience du public des problèmes liés aux pesticides et à la pollution de l’environnement. Il contribua à l’interdiction du DDT aux États-Unis en 1972. L’ouvrage traite des effets négatifs des pesticides sur l’environnement, et plus particulièrement sur les oiseaux. Le DDT occasionne une hausse de leur mortalité ainsi que des problèmes de reproduction. Rachel Carson accusait également l’industrie chimique de pratiquer la désinformation, et les autorités publiques de répondre aux attentes de l’industrie chimique sans se poser de questions.

54 ans plus tard, rien n’a changé sur cet aspect. Les lobbies poursuivent leur désinformation, sèment le doute et imposent leurs exigences, toujours avec la complicité des pouvoirs publics. Ce qui a changé c’est que les crises se sont multipliées, qu’elles s’auto-alimentent les unes les autres, jusqu’à remettre en cause à court terme l’avenir de notre société, en voici 5 exemples :
La suite de l'article

- page 1 de 371