Perspectives gorziennes

Accueil À propos Archives Contact

jeudi 30 octobre 2014

Programme du Conseil National de la Résistance ( C.N.R.)

ProgrammeCNR.jpegLe 11 juillet 2004 par EcoRev’

(…) Unis quant au but à atteindre, unis quant aux moyens à mettre en œuvre pour atteindre ce but qui est la libération rapide du territoire, les représentants des mouvements, groupements, partis ou tendances politiques groupés au sein du C.N.R. proclament qu’ils sont décidés à rester unis après la libération :

1) Afin d’établir le gouvernement provisoire de la République formé par le Général de Gaulle pour défendre l’indépendance politique et économique de la nation (…) ;
5) Afin de promouvoir les réformes indispensables :

a) Sur le plan économique :

Lire la suite...

L'idée de gauche: les services publics

Par Ababord2012 sur Dailymotion et PlaceauPeuple




Voir d’autres idées de gauche :

L’assemblée constituante

Le salaire maximum

La définanciarisation

mercredi 29 octobre 2014

Capitalisme (suite et fin)

Par Arte sur youtube




dimanche 26 octobre 2014

Le regard d'Arno Münster sur André Gorz le "dérangeur"

Dans un ouvrage paru en 2008, (2) le philosophe Arno Münster (1) rend un vibrant hommage à André GORZ. Selon lui, celui-ci

« s’inscrit dans l’histoire intellectuelle du XXe siècle, comme l’un des critiques les plus perspicaces de son temps, ainsi que comme un grand écrivain, journaliste et philosophe. Sa faculté tout à fait exceptionnelle d’analyse et de prévision autorise à le ranger parmi les grands visionnaires de notre ère. (…) Reçu chez lui (…) j’ai été frappé par la manière dont il parvenait à associer la plus haute réflexion théorique avec une extraordinaire modestie, la faculté d’analyse critique et dialectique avec une sincérité hors du commun, la franchise dans la formulation de ses thèses avec une exceptionnelle timidité. »

Dans la revue Écorev (3) n°33 automne 2009 « Penser l’après capitalisme avec André Gorz », Arno Münster revient sur les aspects de son œuvre qui ont sérieusement « dérangé » à gauche et surtout, à l’extrême gauche. Il n’est pas inutile de citer un long passage de son article intitulé « André Gorz, dérangeur ou constructeur d’une nouvelle utopie éco-socialiste ? » :

Lire la suite...

Les accents gorziens de Jean-Marie Pelt

arton1089.jpgEn 2007, quelques mois avant la disparition d’André Gorz, Jean-Marie Pelt, avec la collaboration de Franck Steffan publiait « C’est vert et ça marche ! » aux éditions Fayard.. Pharmacien agrégé, botaniste-écologiste français, J.M. Pelt est le fondateur de l'Institut européen d’écologie (Metz). Il est connu du grand public de par ses émissions pour la télévision (« L’aventure des plantes, etc… »)et la radio (« CO2 mon amour »… etc. ). Ce livre a vocation de nous redonner de l’espoir pour notre planète en nous apportant de bonnes nouvelles à l’issue d’un pèlerinage autour de celle-ci. En toile de fond, le concept de développement durable, objet d’âpres polémiques dans la mouvance écologiste.

Lire la suite...

- page 1 de 301