Perspectives gorziennes

Accueil À propos Archives Contact

lundi 15 septembre 2014

L'Ecossais fou d'écologie

Ete-des-noyes-300x460.jpgSur lesauvage.com le 26 août 2014

Romancier et poète, John Burnside distille dans son œuvre une pensée politique posant les arcanes d'une écologie critique. Il prêche une éthique environnementale sans concession. Le 28 août paraît en France "l'Eté des noyés". Rencontre.

Lire l’article


Qu'est-ce que la nature?

nature8.jpg
Par J. Krishnamurti : De la nature et de l’environnement Editions du Rocher. 1994. Extrait pages 70 à 73

Il y a beaucoup de discussions et de tentatives pour sauvegarder la nature, les animaux, les oiseaux, les baleines et les dauphins, pour nettoyer les rivières polluées, les lacs, les vertes prairies, etc.

La nature n’est pas un produit de la pensée comme la religion ou les croyances. La nature, c’est le tigre, cet animal extraordinaire avec cette énergie et cette grande puissance qu’il dégage. La nature, c’est l’arbre solitaire dans le champ, les prairies et les bosquets, c’est cet écureuil qui se cache craintivement derrière une branche. La nature, c’est la fourmi et l’abeille et tout ce qui vit sur terre. La nature, c’est la rivière, pas une rivière en particulier comme le Gange, la Tamise ou le Mississipi. La nature, ce sont toutes ces montagnes couvertes de neige, avec des vallées d’un bleu profond et cette succession de collines qui rejoignent la mer.

Lire la suite...

André Gorz, penseur de l'émancipation

AndreGorz.jpg








Par Christophe Fourel & Francoise Gollain , le 3 décembre 2013 sur laviedesidees.fr

La pensée d’André Gorz, multiforme, est tout entière tournée vers la libération : du travail qui empêche l’épanouissement de l’individu, de la consommation qui ne cesse d’enfler, du système social qui fait de l’individu une simple pièce dans une « mégamachine ».

Lire l’article

samedi 13 septembre 2014

"Travailler moins, vivre mieux" (André Gorz)

MetamorphosesT.jpg Extraits du livre d’André Gorz « Métamorphoses du travail – Critique de la raison économique » Gallimard Folio essais 2004
Pages 367-368

«Une réduction progressive de la durée du travail à 1000 heures par an ou moins confère au temps disponible des dimensions entièrement nouvelles. Le temps du non-travail n’est plus nécessairement un temps pour le repos, la récupération, le divertissement, la consommation ; il ne sert plus à compenser la fatigue, les contraintes, les frustrations du temps de travail. Le temps libre n’est plus simplement ce « temps qui reste », toujours trop court, dont il faut se hâter de profiter et durant lequel il n’est pas question d’entreprendre quelque chose.

Lire la suite...

LES RENDEZ-VOUS DE L’ITS, LES MÉTAMORPHOSES DU TRAVAIL

16 SEPTEMBRE 2014 CINÉMA LA CLEF 18H, 34 RUE DAUBENTON 75005 PARIS

LES MÉTAMORPHOSES DU TRAVAIL d’après André Gorz. Projection du film « Il s’agit de quitter la terre » de Virginie Meunier. Débat avec Dominique Meda, Christophe Fourel, Virginie Meunier. Cette soirée fait partie du cycle « de quoi la transition est-elle le nom ? »


invitation_gorz_variante.jpg


ITS: la newsletter de septembre 2014

- page 1 de 295