Perspectives gorziennes

Accueil À propos Archives Contact

vendredi 28 novembre 2014

Complément d'enquête : "Des esclaves pour produire nos crevettes"

Par Valerie Kowal le 27 novembre 2014 sur francetvinfo.fr

La crevette a un arrière-goût amer. En Thaïlande, des hommes sont enchaînés, battus ou tués sur des bateaux de pêche afin de fournir en crevettes les groupes des supermarchés Walmart, Tesco, Costo et Carrefour. Selon le quotidien britannique The Guardian, la plus importante ferme de crevettes au monde, CP Foods, se fournit en nourriture auprès de ces bateaux esclavagistes. Le magazine Complément d'enquête, diffusé jeudi 27 novembre, a enquêté sur cette filière. La suite


Voir aussi cette vidéo


jeudi 27 novembre 2014

A reculons

Par Le Monde Diplomatique mai 2013

Extraits d’un article d’André Gorz publié dans Le Monde Diplomatique en juin 1990, intitulé « Pourquoi la société salariale a besoin de nouveaux valets »

Dans l’ensemble des pays capitalistes d’Europe, on produit trois à quatre fois plus de richesses qu’il y a trente-cinq ans ; cette production n’exige pas trois fois plus d’heures de travail, mais une quantité de travail beaucoup plus faible. (...) Nous sortons de la civilisation du travail, mais nous en sortons à reculons, et nous entrons à reculons dans une civilisation du temps libéré, incapables de la voir et de la vouloir, incapables donc de civiliser le temps libéré qui nous échoit, et de fonder une culture du temps disponible et une culture des activités choisies pour relayer et compléter les cultures techniciennes et professionnelles qui dominent la scène. (…)

Lire la suite

André Gorz, l'écologie et la critique du travail

AndreGorz.jpg


Par Pierre Rivière le 28 mai 2011 sur le blog « La philosophie est un sport de combat »

« Il faut que le « travail » perde sa centralité dans la conscience, dans la pensée, l’imagination de tous : il faut apprendre à porter sur lui un regard différent ; ne plus le penser comme ce qu’on a ou n’a pas, mais comme ce que nous faisons » affirme André Gorz dans « Misères du présent. Richesse du possible  » dans un passage qui donne à lui seul toute l’ampleur du projet que le polymathe qu’il était, s’était assigné.

La suite de l’article

mercredi 26 novembre 2014

Pauvres de nous - Documentaire ARTE

Publiée le 1 déc. 2012 – Youtube

Historiens et économistes, dont Joseph Stiglitz, lauréat du Nobel d'économie, décrivent les multiples facettes de la misère selon les époques et les régions du monde. Aux temps préhistoriques, l'extrême précarité était le lot commun de tous les chasseurs-cueilleurs tandis qu'au Moyen Âge, elle semble devenir le moteur du système, avec la charité comme seul remède. La pauvreté serait-elle la conséquence des déprédations et de la colonisation ? L'internationalisation des échanges et l'industrialisation seraient-elles à la racine du mal ? Des séquences d'animation viennent illustrer cette odyssée chronologique. Le film met en scène de multiples personnages plus pauvres les uns que les autres, et nous confronte à la fin à la misère moderne et à son origine principale : les inégalités...
(Italie, Royaume Uni , Chine, 2012, 58mn)
ZDF


Podemos va-t-il pouvoir réenchanter la gauche espagnole?

podemos-pablo-iglesias-reuters.jpg
Par Frédéric Martel sur slate.fr le 23 novembre 2014

Révélation des élections européennes, Pablo Iglesias a été désigné secrétaire général du nouveau parti espagnol le 15 novembre. En dépit d’un slogan simpliste, «¡Claro que Podemos!» (bien sûr que nous pouvons), les difficultés commencent.

Lire l’article

Lire aussi

- page 1 de 305