Perspectives gorziennes

Accueil À propos Archives Contact

mardi 27 janvier 2015

Sophia Aram répond à Philippe Tesson dans Le Petit Journal de Canal+

lundi 26 janvier 2015

Voyage à travers l'oeuvre d'André Gorz, pionnier de l'écologie politique

FICHIER PDF

La soirée électorale à Athènes, Syriza largement en tête

Par Ludovic Lamant, Amélie Poinssot et Martine Orange le 25 janvier 2015 sur Médiapart

Près de dix millions de Grecs étaient appelés aux urnes dimanche pour élire leurs 300 députés. Syriza, le parti anti-austérité d'Alexis Tsipras, apparaît comme le grand vainqueur de l'élection, d'après les résultats officiels. Une projection, réalisée à partir de 80 % de bulletins dépouillés, lui donne 149 sièges. Réactions et décryptages, à Athènes et en Europe.

Lire l’article

Un article sur France24

Un article sur Regards.fr




b8nlwopcqae5vbf.jpg

dimanche 25 janvier 2015

Les trois legs incontournables d'André Gorz

gorz.gifPar Jean-Baptiste de Foucauld Extrait d’un article mis en ligne le 10 mars 2009 dans la Revue du MAUSS permanente, et intitulé « Gorz et le temps choisi, un débat inachevé »
L’article lui-même est tiré de l’ouvrage collectif « André Gorz, un penseur pour le XXIe siècle » sous la direction de Christophe Fourel, Editions La Découverte, coll. Cahiers libres.
En conclusion de cet article, J.B. Foucauld constate que « Gorz est un éveilleur , un empêcheur de penser en rond » et qu’il est difficile d’échapper aux nombreuses questions qu’il pose : se demander par exemple s’il est marxiste ou pas, « Où est-il finalement, où veut-il nous mener ? Vers quelle philosophie, quelle idéologie ? Est-il libertaire, ou marxiste ? ». Comment poursuivre son œuvre en particulier sur les pistes ouvertes qui nous invitent à « retrouver le sens de l’utopie. », « remettre sur le métier le dossier du temps choisi », développer les services de proximité, « la société de sobriété créative et solidaire », la justice sociale etc. mais d’abord, quelles leçons tirer de son œuvre, « comment utiliser de manière féconde l’énorme travail de réflexion de Gorz ? »

Lire la suite...

samedi 24 janvier 2015

Grèce : milliardaires et multinationales se partagent le gâteau des privatisations

arton4677-7734e.jpg
Par Olivier Petitjean le 23 janvier 2015 sur Bastamag

En échange de l’aide financière internationale, la Grèce s’est vue imposer un vaste programme de privatisations. Transport, énergie, loterie nationale, gestion de l’eau, infrastructures, patrimoine culturel... C’est la braderie générale ! Investisseurs russes, chinois ou azéris, multinationales françaises ou allemandes, et surtout les oligarques grecs, se ruent sur ces bonnes affaires, sur fond d’irrégularités et de soupçons de corruption. Au détriment des simples citoyens étouffés par les plans d’austérité. En cas de victoire électorale ce 25 janvier, le mouvement de gauche Syriza saura-t-il inverser la tendance ? Et s’appuyer sur les résistances citoyennes, qui ont par exemple réussi à réinventer un service public de l’eau ?

La suite de l’article

- page 1 de 314