Perspectives gorziennes

Accueil À propos Archives Contact

Révolution

Fil des billets

mercredi 21 mai 2014

Morceaux choisis de "Réforme et Révolution" d'André Gorz

Unknown-5.jpegCes extraits de « Réforme et Révolution », publié aux Éditions du Seuil en 1969, montreront, je pense, que ce qu’écrivait André Gorz au lendemain des évènements de Mai 68, a gardé toute sa fraîcheur et son actualité. J’ai pris la liberté d’attribuer un titre à chacun de ces extraits et de souligner certains passages pour faciliter la lecture.

1 - L’avènement du socialisme : la stratégie des réformes (p. 205-209)

Cet avènement ne résultera ni d’un aménagement progressif du système capitaliste, tendant à rationaliser son fonctionnement et à institutionnaliser les antagonismes de classe ; ni de ses crises et de ses déséquilibres, dont le capitalisme ne peut éliminer ni les causes ni les effets, mais qu’il sait empêcher désormais de revêtir une acuité explosive ; ni d’un soulèvement spontané des mécontents ; ni de l’anéantissement, à coup d’anathèmes et de citations, des social-traîtres et des révisionnistes. Il résultera seulement d’une action consciente et à long terme dont le début peut être la mise en œuvre graduelle d’un échelonnement cohérent de réformes, mais dont le déroulement ne peut être qu’une succession d’épreuves de force, plus ou moins violentes, tantôt gagnées, tantôt perdues ; et dont l’ensemble contribuera à former et à organiser la volonté et la conscience socialistes des classes travailleuses.

Lire la suite...

dimanche 22 décembre 2013

LA ( R ) EVOLUTION DES COLIBRIS : REINVENTER LA DEMOCRATIE

PlanDemocratie.jpg
Par colibris-lemouvement

Le plan démocratie

Grande direction

Une véritable démocratie, garantissant que les décisions politiques sont toujours conformes à l'intérêt général, aux équilibres écologiques et sont l'émanation d'une vraie volonté populaire, élaborée à travers de nombreux, intenses et authentiques débats entre les membres de la société.

AXE #1 : Nous doter d'une vraie constitution, au service de l'intérêt général
Faire réécrire notre constitution par une assemblée constituante populaire, tirée au sort et dont les membres seront inéligibles aux mandats qu'ils définiront. Inscrire dans cette constitution les principes permettant aux citoyens les plus actifs d'engager et de garantir une transition écologique, sociale, économique, au service de l'intérêt général, respectant l'équité entre tous et les équilibres naturels. Faire en sorte que les règles du pouvoir ne soient pas écrites par les hommes ou femmes au pouvoir.

La suite du Plan démocratie

La Lettre des Colibris

mardi 17 septembre 2013

La Fête de l’Huma, un trésor national

Debat_laicite-Fete_de_lHuma.JPGPar Philippe Marlière sur son blog Médiapart le 16 septembre 2013

La Fête de l’Huma est un trésor national. Depuis le sabordage du Parti communiste italien à la fin des années 80, aucun autre parti de gauche en Europe n’a ni la capacité ni la volonté d’organiser une fête populaire de cette importance. Car la Fête de l’Huma reste un événement politique majeur à gauche, y compris dans les années de reflux révolutionnaire ou de désunion à gauche.

Lire l’article

vendredi 16 août 2013

La force des armes ou la force de dieu? En Egypte et ailleurs.

Par Alain Bertho le 15 août 2013 sur Médiapart

La tragédie égyptienne nous concerne tous. Elle nous jette en pleine figure le drame de l’époque dont les égyptiens sont les premières victimes. Mais seront-ils les seuls ? Une puissance populaire d’une rare fulgurance a su mettre à bas des dictatures en 2011. Mais ces soulèvements, qui n’étaient pas des révolutions au sens moderne du terme, ont trompé nombre d’entre nous, trop pressés sans doute de ressourcer dans ces jeunes démocraties un dispositif politique parlementaire qui montre chez nous des signes d’épuisement manifeste.

La suite de l’article en pdf

jeudi 15 août 2013

Egypte : l'évacuation des pro-Morsi se transforme en un bain de sang

Par Juliette Chapalain et Lorraine Kihl et Walid Youssefle 14 août 2013 sur Médiapart

Les Frères musulmans ont appelé jeudi à de nouvelles manifestations dans l'après-midi au Caire, au lendemain de la violente évacuation des partisans du président déchu des deux places du Caire qu'ils occupaient depuis six semaines. Jeudi, le ministère de la santé égyptien faisait état de plus de 500 morts jeudi alors que les Frères musulmans parlaient de milliers. L'état d'urgence est déclaré pour un mois dans tout le pays. Le vice-président par intérim et prix Nobel de la paix Mohamed El-Baradei a démissionné.
Article mis à jour.

Lire l’article en pdf

- page 1 de 12